EN NL DE
Actualité

Depuis septembre 2006, le Mémorial dispose d’une salle polyvalente susceptible d’accueillir des expositions temporaires : la salle Levy, du nom de l’ancien président du Mémorial, Mr Paul MG Lévy, président de 1975 à 1997. En plus des expositions temporaires, deux expositions pourront être montées en alternance durant l’année scolaire : « déportation et génocide. Une tragédie européenne » et une exposition des œuvres de deux artistes ayant été enfermés à Breendonk : Jacques Ochs et Wilchar.



Exposition « Ochs – Wilchar »



Deux grands artistes belges ont été détenus à Breendonk durant l’Occupation : Jacques Ochs et Wilhelm Pauwels alias Wilchar.

WILLEM PAUWELS, alias „WILCHAR“ naît à Saint-Gilles le 1er novembre 1910 d’un

père travailleur aux trammways bruxellois et d’une mère lingère. A 15 ans, il devient apprenti lithographe et suit des cours du soir à l’académie de dessins de Saint-Gilles

 

Wilchar sera toute sa vie ce que l’on appelle “un artiste engagé”. Durant les années 1935 – 1940, il crée plus de 70 affiches pour le Parti Ouvrier Belge et le Parti Communiste et ne cessera jamais d’adhérer à l’idéal “de gauche”.

 

En 1940, il entre à l’Office National du Travail où il prend part active à la Résistance au sein de cet organisme. Il est arrêté le 2 avril 1943 et enfermé au SS-Auffanglager-Breendonk pour être ensuite tranferé à la Citadelle de Huy avant d’être libéré. Au sortir de son internement, il peint clandestinement ses aquarelles sur Breendonk.

 

Il poursuit sa carrière après-guerre, dénonçant toujours les excès de la société capitaliste et se battant pour le respect des droits élémentaires des individus.

 

En 1993, : Richard Olivier réalise le film « Les Larmes noires » qui met en scène l’artiste, autour du thème de son séjour à Breendonk.

 

Il décède le 28 juin 2005, à l’âge de 95 ans, laissant derrière lui une oeuvre riche de 70 affiches originales (et 30 projets), 32 gouaches Breendonk, 145 linos, 2 compositions sur toiles de 3m sur 2m, 20 compositions sur panneaux de 1.20m sur 2m, etc.

 

 

Jacques OCHS naît à Nice, le 19 février 1883 de parents d’origine allemande. A ce moment, le père vit déjà de ses rentes. La famille déménage en 1893 pour venir s’établir à Liège où Jacques Ochs s’inscrit à l’académie. Non content de marquer de grandes qualités de dessinateur, il brille également en escrime et devient champion olympique en 1912 à Stockholm.

 

Volontaire de guerre en 1915, il devient estafette motocycliste, puis sous-lietenant à l’artillerie et  enfin est affecté à une ecadrille d’observation. Il est d’ailleurs abattu en août 1917. Il temine la guerre dans une escadrille d’hydravions qui menait la chasse aux sous-marins allemands.

 

Dès 1921, il est nommé professeur à l’académie de Liège dont il devient directeur en 1937. Entre-temps, victime d’un grave acciedent d’avion, il est frappé de claudication, ce qui met fin à sa carrière sportive. Il collabore à ce moment avec divers journaux (Pourquoi Pas ?, La Nation Belge, L’action wallonne, le Petit Parisien,…) et fait montre d’une intransigeance totale à l’égard des flamingants, de l’incivisme,  de l’amnistie et d’une germanophobie très poussée. Il ne manque pas non plus d’écorner la classe politique et de s’attaquer aux questions sociales et économiques (pauvreté, grèves,…). Il agit en véritable témoin de son temps.

 

Arrêté une première fois sur dénonciation à son bureau en 1940, il est enfermé à Breendonk où il peut, sur ordre du commandant du camp, le major SS Schmitt, “croquer” ses co-détenus. Libéré sous conditions en février 1942, il est à nouveau arrêté en juillet 1944 avant d’être libéré par l’avance alliée en septembre de la même année.

 

Il redevient alors directeur de l’Académie de Liège, poursuit ses collaborations avec de nombreux journaux et peint enormément. 

 

Il s’éteint le 3 avril 1971, laissant derrière lui d’innombrables dessins et peintures.


L’exposition « Déportation et génocide (1939-1945). Une tragédie européenne »



Grâce au soutien du Président du Conseil Régional du Nord-Pas de Calais, monsieur Daniel Percheron et du  Président du Conseil Général du Pas de Calais, monsieur Dominique Dupilet, cette exposition conçue à l’origine par monsieur Yves Le Maner, Directeur du centre d’Histoire et de Mémoire du Nord-Pas de Calais, La Coupole à Saint-Omer, a pu être adaptée au public belge par le Mémorial.


Intégralement présentée en 4 langues, cette exposition présente et analyse les différentes fonctions attribuées au système concentrationnaire dans le projet idéologique des nazis (répression, persécution, exploitation économique) et le changement radical d’échelle numérique des déportations mise en œuvre par le Reich en Europe entre 1939 et 1945. La notion même de « système » concentrationnaire, partie intégrante de la vision du monde et du fonctionnement de l’Etat totalitaire nazi est également étudiée.


Cette exposition s’appuie sur l’image, sur le document iconographique, mis en perspective et replacé dans son contexte historique. C’est le cas des images de la propagande nazie qui, dans les années trente, montrent abondamment des camps modèles où la violence est cachée ; c’est le cas des dessins ou des rares photographies clandestines réalisés pendant la guerre par des déportés eux-mêmes ; c’est enfin le cas des reportages de la découverte des camps par les armées alliées. 


Cette exposition existe également sous une forme itinérante.


Plus de renseignements, cliquez ici.




Le pèlerinage



Cette année (2017):



Actualité

Généralités
Demain
Aujourd'hui
Hier

Visite du Mémorial

Qui sommes-nous
Le Mémorial
Histoire
Visite virtuelle (vues a 360°)
Les artistes de Breendonk

Frequently Asked Questions

Historique
Pratique
Plan du Fort

Infos pratiques

Horaire d'ouverture
Trajet
Tarifs
Visites guidées
Restauration
Photographies
Règlement général de la visite

Le coin des profs

Introduction
Données pratiques
Infrastructure
Les témoignages audiovisuels
Salle interactive
Livre-mémorial
Plan de la visite
Dossier pédagogique
Séminaires et formation
Bibliographie commentée
& filmographie

Contacts & Liens

Guestbook
Contactez-nous
Liens

Réservation en ligne

Séminaires

Banque d'images