EN NL DE
Le procès des bourreaux

Le procès de Malines



Comme les crimes commis au Auffanglager Breendonk, l’ont été dans l’arrondissement judiciaire de Malines, c’est l’auditorat militaire de Malines qui mène l’enquête d’instruction à partir de septembre 1944. Le premier substitut de l’auditeur militaire Hallemans est en charge de la recherche des gardiens en fuite et de l’audition des témoins.


Après presque deux années d’instruction débute, dans la salle gothique de l’Hôtel de ville de Malines,  le 5 mars 1946 le procès de « Wijss et consorts ». Le procès est placé sous la présidence d’un magistrat civil : le président Verwilghen, aidé dans sa tâche par un second magistrat civil et trois militaires.


La ligne directrice des procès est le Code pénal. Ce code rend punissable tous les actes malveillants commis  contre la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat et en prévoit les peines.  A côté du port d’armes contre la Belgique et de la collaboration politique, il rend punissable la dénonciation, la mort, les coups mortels et les coups et blessures volontaires.


Les 23 prévenus de Breendonk doivent répondre de toutes ces accusations devant le Conseil de guerre. Ils peuvent être rangés en trois catégories. Le premier groupe comprend les quatorze SS flamands qui sont venus renforcer la garde allemande du camp à partir de septembre 1941. A côté des SS se trouvent trois travailleurs manuels civils. Ils sont accusés de collaboration politique par appât du gain. Ils ont été engagés au fort comme forgeron, jardinier ou responsable du bétail et reçoivent une bonne paye pour leur travail.  Enfin, six chefs de chambrée comparaissent à Malines. Il s’agit de détenus, consacrés par la direction du camp chefs de leurs chambrées. Ces six prévenus ont fait usage de leur position dominante pour maltraiter leurs codétenus.





Le 7 mai 1946, la Cour rend son verdict :









Les exécutions ont lieu le 12 avril 1947 à Malines:


1. Wyss Fernand2. De Saffel Marcel3. Lampaert Adolphus
4. Pellemans Jan5. Brusselaers Félix6. Raes Eugène
7. Van Praet Petrus8. Carleer Karel9. Obler Walter
10. Lewin Sally11. Hermans Guillaume12. Vermeulen Georges

Ont été graciés par Arrêté royal ordinaire :


1. Van Neck Frans2. Vandevoorde Gaston 

Le procès Schmitt



Le 20 novembre 1945, Schmitt est  trouvé dans une prison de Rotterdam et transféré en Belgique.


Son procès débute du procès devant la Cour martiale, à Anvers le 2 août 1949. Trois mois plus tard, il est condamné à mort. Son appel, son recours et cassation et sa grâce ayant été tous refusés, il est exécuté à Hoboken, le 8 août 1950. Ce fut la dernière exécution capitale en Belgique et Schmitt fut le seul et unique criminel de guerre nazi étranger condamné à mort et exécuté sur le sol belge.


Rijkaard De Bodt



Durant le procès de Malines, il est condamné à mort par contumace. Ce n’est que 5 ans plus tard qu’il est  arrêté en Allemagne, où il servait sous un faux nom dans l’armée d’occupation française du Rhin et ramené en Belgique. A ce moment, le ministre de la Justice catholique Ludovic Moyersoen (16 août 1950-15 janvier 1952) a déjà signé  l’arrêté motivé décidant de ne plus procéder à l’exécution des peines capitales en Belgique. Ces dernières sont commuées en peine de travaux forcés à perpétuité (pour certaines sans possibilité de remises de peines).


D’énormes manifestations organisées  par le Comité pour l’Appel au Pays (à partir du 14 septembre 1952)  suivent la décision de ne pas exécuter Richard Debodt et poussent le Ministre de la Justice de l’époque, Joseph Pholien à démissionner.


De Bodt décède à la prison de Saint-Gilles le 3 janvier 1977. Il était le dernier incivique encore emprisonné en Belgique.

Actualité

Généralités
Demain
Aujourd'hui
Hier

Visite du Mémorial

Qui sommes-nous
Le Mémorial
Histoire
Visite virtuelle (vues a 360°)
Les artistes de Breendonk

Frequently Asked Questions

Historique
Pratique
Plan du Fort

Infos pratiques

Horaire d'ouverture
Trajet
Tarifs
Visites guidées
Restauration
Photographies
Règlement général de la visite

Le coin des profs

Introduction
Données pratiques
Infrastructure
Les témoignages audiovisuels
Salle interactive
Livre-mémorial
Plan de la visite
Dossier pédagogique
Séminaires et formation
Bibliographie commentée
& filmographie

Contacts & Liens

Guestbook
Contactez-nous
Liens

Réservation en ligne

Séminaires

Banque d'images